Archives de catégorie : Lectures / Readings

Séminaire « Seedy Films »

La Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’art moderne est heureuse de vous convier à la première séance du cycle de rencontres « Seedy Films » organisées par Sibylle de Laurens et Pascaline Morincôme.

Première séance : Manhattan Cable TV

Le lundi, 25 juin, à partir de 19h

Bibliothèque Kandinsky

Centre Pompidou, Niveau 3

Entrée libre sur réservation à l’adresse:

reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

« Seedy Films » est une série d’interventions organisées au sein des collections de la Bibliothèque Kandinsky qui, suivant le protocole utilisé par Richard Prince dans l’écriture de son roman « Why I go to the movies alone », propose à chaque séance de « passer » un film – au sens de «passer un disque » – à travers les pages d’un livre ouvert, d’images ou de notes retrouvées dans un fonds d’archive.

Pensées comme des séances de consultation collective les rencontres s’intéressent à des films issus de la production vidéo alternative comme à l’industrie du cinéma, à des vidéo clips, des émissions de télévision mais aussi à ces « seedy films », films « miteux» du morceau de Soft Cell : rushs, films pornographiques, compte-rendus de manifestations, extraits de caméra de surveillance etc.

Il s’agira ainsi d’expérimenter un dispositif d’analyse spécifique à cette catégorie d’images, qui agrège et tourne autour du film plutôt qu’il ne le fragmente ou le suspende.

Lors de cette première séance, une sélection de documents et d’archives (Storyboards, flyers, guides TV, coupures de presse, récits biographiques etc.) permettra d’évoquer l’histoire de la chaîne de télévision publique Manhattan Cable TV, emblématique des décennies quatre-vingt et quatre-vingt-dix aux Etats-Unis et qui à partir de 1976 et pendant une dizaine d’années, accompagne la production et la diffusion de programmes expérimentaux.

Se réappropriant les principes de l’émission-plateau et du show télévisé, différentes générations et scènes issues de l’avant-garde new-yorkaise se rencontrent alors autour d’émissions telles que The Coca Crystal Show, TV Party de Glenn O’Brien, The Live Show de Jaime Davidovich ainsi que les projets de Collaborative Projects -The Potato Wolf et All Colors News – issus de la scène no-wave émergente. L’émission collaborative Paper Tiger TV à laquelle participent notamment les collectifs Testing the Limits et DIVA TV tous deux issus d’ACT UP/NY, contribue sur la chaîne à l’émergence d’une nouvelle forme d’activisme médiatique.

« Seedy Films » est un cycle d’interventions quadri-annuelles proposées par Sibylle de Laurens et Pascaline Morincôme dans le contexte d’une recherche dédiée aux archives des pratiques vidéo alternatives.

Sibylle de Laurens est programmeuse et chercheuse. Pascaline Morincôme participe à la programmation de l’espace d’exposition Treize (Paris, 11°) et entame un doctorat en histoire de l’art et cinéma.

Depuis 2014, elles travaillent ensemble sur un projet de recherche dédié à l’histoire des pratiques vidéos et médiatiques alternatives apparues aux États-Unis à la fin des années soixante. En janvier 2017, cette recherche a notamment donné lieu à l’organisation de l’exposition Data Report, dédiée aux archives du collectif Videofreex à Treize ainsi que plusieurs soirées de projection et de conférences en collaboration avec The Cheapest University.

 

Pierre Leguillon et Oracles. Cartes de visites d’artistes

Vendredi 29 septembre, à partir de 18h30

Bibliothèque Kandinsky

Centre Pompidou

Niveau 3

Entrée libre sur réservation à : reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

Activée par Didier Schulmann et Mica Gherghescu, la table-ronde permettra une discussion ouverte entre plusieurs des Oracles, qui souvent, ne se sont pas encore rencontrés…

En présence de : Damarice Amao, Philippe Aronson, Véronique Borgeaud, Claude Closky, Jean-Baptiste Delorme, Clovis Duran, Patricia Falguières, Barbara Fédier, Nicolas Giraud, Victor Guégan, Dean Inkster, Aurélie Jacquet, Angela Lampe, Quentin Lannes, Nicole Marchand-Zañartu, Adrien Mouginot, Carrie Pilto, Jeanne Quéheillard, Charlotte Schaer, Eric Rosencrantz, Christophe Watelet et David Zerbib.

« Oracles. Cartes de visites d’artistes »

Ce livre réunit plus d’une centaine de cartes de visite d’artistes (peintres, sculpteurs, photographes, architectes, graphistes, illustrateurs…), du XVIIIe siècle à aujourd’hui, reproduites sous forme de fac-similé. Les cartes sont glissées comme autant de marque-pages dans un livre dont le texte, écrit à plusieurs voix, retrace l’usage de ces cartes, le contexte social de leur production, et les récits ou les fictions qui les entourent. Les qualités graphiques, souvent inattendues, de ces minuscules objets où chacun-e décline son identité, dressent en creux une histoire du goût et des codes typographiques en Occident. Mais la réunion de ces cartes pose aussi les bases d’une microhistoire de l’art, inspirée par la microstoria italienne, et parfois d’un récit plus libre, affranchi des contextes géographiques et des époques. On peut alors imaginer la constitution de réseaux avant l’avènement de Facebook et voir comment l’artiste se définit dans la sphère sociale, qu’il-elle soit étudiant-e, professeur-e, directeur-trice d’académie, directeur-trice de musée, fondateur-trice d’une revue, d’une entreprise, d’un restaurant, d’un parti politique, etc.

A ce réseau imaginaire ou idéalisé, constitué au hasard des trouvailles, vient se superposer un réseau bien vivant, celui d’étudiants en art ou en histoire de l’art, d’historiens, de bibliothécaires, d’archivistes de fonds privés ou publics, de galeristes, de conservateurs de musées, et d’artistes eux-mêmes, qui a rendu possible l’édification de ce musée de poche. Par la variété des points de vue et des histoires convoqués, le livre constitue en soi un véritable forum de discussion animé par plus de soixante-dix auteur-e-s.

Parmi les artistes : Max Bill, Rosa Bonheur, Irma Boom, Constantin Brancusi, Antonio Canova, Le Corbusier, Sonia Delaunay, Edward Fella, Sylvie Fleury, Guerilla Girls, Walter Gropius, Keith Haring, John Heartfield, Ana Jotta, Paul Klee, Yves Klein, Július Koller, Yayoi Kusama, Christian Marclay, Robert Mallet-Stevens, Piero Manzoni, Filippo Tommaso Marinetti, Karel Martens, Henri Matisse, Annette Messager, Lucia Moholy, Félix Nadar, Francis Picabia, Adrian Piper, Man Ray, Edward Ruscha, Gotffried Shadow, Willem Sandberg, Erik Satie, Sophie Tauber-Arp, Karel Teige, Jack Smith, Andy Warhol, Neill Whistler, Heimo Zobernig, Piet Zwart, etc.

320 pages + 123 cartes de visites

Coédité par la HEAD-Genève et Edition Patrick Frey, Zurich, sous le haut patronage du Musée des Erreurs, Bruxelles.

Directeurs de publication : Pierre Leguillon avec Barbara Fedier, professeurs, et Kyrill Charbonnel, Aurélie Jacquet, Aline Melaet, Anaïs Perez et Charlotte Schaer, étudiant-e-s du WorkMaster, département des Arts Visuels, HEAD-Genève.

Conception graphique : Clovis Duran

www.centrepompidou.fr

https://www.editionpatrickfrey.com/en/books/oracles-artists-calling-cards-pierre-leguillon-barbara-fedier