PINO PASCALI : RETOUR À LA MÉDITERRANÉE avec Valérie da Costa

143873_couverture

Le Centre national des arts plastiques (CNAP) et la Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’art moderne/CCI, Centre Pompidou vous invitent au lancement du livre

PINO PASCALI : RETOUR À LA MÉDITERRANÉE

de Valérie Da Costa

Lundi 2 novembre 2015, à partir de 18h30

Bibliothèque Kandinsky Centre Pompidou

Niveau 3

Réservation obligatoire à reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

À l’occasion de la récente parution de son livre sur Pino Pascali (Pino Pascali : retour à la Méditerranée) aux Presses du réel, Valérie Da Costa, en dialogue avec Bernard Blistène, directeur du Musée national d’art moderne-Centre Pompidou et Xavier Douroux, directeur des Presses du réel et du Consortium, Dijon, présentera le travail de Pino Pascali, figure centrale de l’art italien des années 60.

Pino Pascali (1935-1968) est une comète de l’art italien du XXe siècle. En quatre années seulement, de 1964 à 1968, il a su créer une œuvre exceptionnelle. Sa conception audacieuse de la sculpture, de par les matériaux employés, ainsi que sa réflexion sur l’exposition en font une figure centrale de l’art des années 1960. Pino Pascali : retour à la Méditerranée est le premier livre consacré en France à l’artiste italien. L’œuvre y est analysée en fonction de thèmes : la temporalité de la sculpture, la mise en scène de soi, la sculpture comme art environnemental, l’attachement à la Méditerranée, l’intérêt pour l’anthropologie. Les propos de l’artiste, ainsi que les nombreuses archives, principalement celles conservées à la Fondazione-Museo Pino Pascali, constituent le matériau inédit de l’analyse de cette œuvre bien au-delà de son rattachement à l’Arte Povera.

Ouvrage de référence, ce livre est moins une monographie exhaustive qu’une étude qui s’attache à considérer le travail sculptural de Pino Pascali au sein d’une conception plus élargie de la création ; une approche qui souhaite redonner à cette œuvre sa place centrale dans le paysage de l’histoire de la sculpture moderne et contemporaine et en présenter son étonnante contemporanéité.

Les presses du réel ont bénéficié du soutien à l’édition du Cnap pour la publication de cet ouvrage.

Valérie Da Costa est historienne de l’art et critique. Elle est Maître de conférences habilitée à diriger des recherches en histoire de l’art contemporain (XXe-XXIe siècles) à l’Université de Strasbourg.

Auteur de nombreux livres, textes et articles sur la sculpture moderne, contemporaine et la pluridisciplinarité artistique, ses recherches abordent l’histoire de l’art dans une conception élargie et portent tout autant sur la création des années 1950-1960 que sur ses formes les plus contemporaines. De 2007 à 2014, elle a été responsable de la rubrique Arts visuels de la revue Mouvement. Puis, en 2014 et 2015, commissaire invitée au Centre Pompidou pour les nouvelles éditions de Vidéodanse (Oublier la danse, Le corps en jeu) dans le cadre du Nouveau festival. Elle est notamment l’auteur des Écrits de Lucio Fontana, Les presses du réel, Dijon, 2013.

Valérie Da Costa a bénéficié en 2014 du soutien à la recherche en théorie et critique d’art du Cnap pour une recherche sur l’œuvre de Pino Pascali.

www.cnap.fr

www.centrepompidou.fr

www.lespressesdureel.com


Mica Gherghescu

Docteure en histoire de l'art. Responsable de l'accueil scientifique et de la programmation, Bibliothèque Kandinsky, Mnam-Cci, Centre Pompidou

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.