Cycle CNAP-BK: Antoine Idier, Pureté et impureté de l’art. Michel Journiac et le sida (Sombres torrents)

Le Centre national des arts plastiques et la Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’art moderne/CCI, Centre Pompidou sont heureux de vous inviter au lancement de l’ouvrage Pureté et impureté de l’art. Michel Journiac et le sida d’Antoine Idier (Sombres torrents), en présence de l’auteur et de l’éditeur Lilian Froger.

Le jeudi 13 février 2020 de 18h30 à 20h
Bibliothèque Kandinsky, Centre Pompidou 
Niveau 3
Entrée libre sur réservation : reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

Pureté et impureté de l’art. Michel Journiac et le sida porte sur le silence des artistes français et du champ des arts plastiques face à l’épidémie du sida au début des années 1990 en France. Revenant sur la trajectoire de Michel Journiac, sur une constellation d’artistes qui lui furent liés et sur un projet d’exposition qui n’a pas vu le jour, cet essai resitue le travail de l’artiste dans le contexte des années 1980 et 1990, « années d’hiver » y compris pour l’art, et plus généralement dans le mouvement de l’« art corporel » et la recherche de formes d’activisme artistique. Pureté et impureté de l’art propose alors de réfléchir à ce qu’un tel silence face au sida dit de l’art français, et aux conséquences bien plus larges qu’il implique, d’hier à aujourd’hui, sur les rapports entre art et politique, entre la création, les luttes sociales, les mouvements culturels et les soubresauts qui traversent une société.

Antoine Idier 

Docteur en sociologie, Antoine Idier est responsable de la recherche à l’ésam Caen/Cherbourg. Il a notamment publié Les Alinéas au placard. L’abrogation du délit d’homosexualité (1977-1982) (Cartouche, 2013), Les Vies de Guy Hocquenghem. Politique, sexualité, culture (Fayard, 2017) et Archives des mouvements LGBT+ (Textuel, 2018). Il a aussi édité un recueil d’articles de Guy Hocquenghem, Un journal de rêve (Verticales, 2017).

Lilian Froger 

Lilian Froger est docteur en histoire de l’art et ses recherches portent sur la photographie japonaise des années 1950 à nos jours, principalement autour des relations entre édition et exposition. En 2018, il est l’un des fondateurs des éditions Sombres torrents, qui publient des textes sur l’art et le design. Il est chargé des collections contemporaines du musée d’art et d’archéologie d’Aurillac.

Le livre a bénéficié du soutien à l’édition du Cnap en 2019.

68 pages
ISBN : 978-2-490241-05-7
EAN : 9782490241057


Mica Gherghescu

Docteure en histoire de l'art. Responsable de l'accueil scientifique et de la programmation, Bibliothèque Kandinsky, Mnam-Cci, Centre Pompidou

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.