Gilles Saussier: Spolia (Le Point du Jour)

Le Centre national des arts plastiques (Cnap) et la Bibliothèque Kandinsky du Musée national d’art moderne/CCI, Centre Pompidou sont heureux de vous inviter au lancement du livre Spolia de Gilles Saussier publié par les éditions Le Point du Jour

Lundi, 5 novembre, à partir de 18h30

En présence de l’auteur et suivi par une consultation des documents conservés dans le Fonds d’archives de Constantin Brancusi

Bibliothèque Kandinsky

Centre Pompidou

Niveau 3

Entrée libre sur réservation: reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

En 1989, Gilles Saussier avait couvert, pour l’agence Gamma, la révolution en Roumanie. Dans les années 2000, il y était revenu pour pratiquer une relecture de ses photographies d’actualité en mettant en relation les événements de 1989 avec le passé lointain et la situation actuelle du pays. Ce premier retour en Roumanie avait donné lieu au Tableau de chasse, publié par Le Point du Jour en 2010. Vigoureuse critique du photo-reportage, ce livre était aussi une méditation sur l’art et la mort, l’histoire racontée par les pouvoirs et la mémoire des sans-voix. Spolia en constitue à la fois un approfondissement et un élargissement, en exhumant dans le site très spécifique de la vallée de Jiu une histoire enfouie de l’Europe.

Spolia est une enquête sur la Colonne sans fin du sculpteur roumain Constantin Brancusi, érigée dans les Carpates méridionales en 1938. Suivant le cours du Jiu, Gilles Saussier explore les conditions de fabrication du monument et photographie l’arrière-pays minier où il a pris forme. Le récit de cette élévation par des ingénieurs et des ouvriers creusant infiniment sous terre croise l’histoire de l’art moderne et la construction de l’Europe contemporaine, de la révolution industrielle à l’effondrement du bloc communiste.

Les spolia désignent, dans l’architecture de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge, les remplois de matériaux et d’éléments d’anciens édifices dans de nouvelles constructions. Pluriel du substantif neutre spolium dont l’étymologie renvoie à la dépouille d’un animal, aux pillages et aux butins de guerre.

Depuis la fin des années 1990, Gilles Saussier développe des projets dans lequel la mémoire des images et des lieux, souvent marqués par l’Histoire, se trouve questionnée, actualisée. Son travail entrecroise les influences de la tradition photographique documentaire, de la littérature anthropologique et de l’art conceptuel.

Il a participé à la documenta 11 de Kassel (2002), aux expositions « Covering the Real » au Kunstmuseum de Bâle (2005), « Universal Archive » au Macba de Barcelone (2008), « Site Specific » au FRAC Normandie Rouen (2015), « Vitrine, fourrure, photographie » au Centre photographique d’Île-de-France (2016), « Looking at War » au Bonniers Konsthall de Stockholm (2017). Gilles Saussier a publié au Point du Jour Studio Shakhari bazar en 2006 et Le Tableau de chasse en 2010.

Spolia a bénéficié du soutien à l’édition du Centre national des arts plastiques.

www.lepointdujour.eu

www.cnap.fr

www.centrepompidou.fr


Mica Gherghescu

Docteure en histoire de l'art. Responsable de l'accueil scientifique et de la programmation, Bibliothèque Kandinsky, Mnam-Cci, Centre Pompidou

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.