Cycle CNAP/BK « Valentine Schlegel : méconnue, autonome & terrienne »

Dans le cadre des rencontres mensuelles du cycle réalisé en partenariat avec le Centre national des arts plastiques, l’artiste Hélène Bertin, initiatrice du projet de recherche et de publication, donnera une conférence intitulée «Valentine Schlegel : méconnue, autonome & terrienne », illustrée par une sélection de documents de la bibliothèque de Valentine Schlegel et des collections de la Bibliothèque Kandinsky

Mercredi 13 décembre 2017, à 18h30

Bibliothèque Kandinsky

Centre Pompidou

Niveau 3

Entrée libre sur réservation à : reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

Valentine Schlegel est une femme, végétarienne, céramiste, méditerranéenne, maçonne, fumeuse, artiste et marin. Née en 1925, elle navigue entre Sète et Paris. Elle n’a cessé de travailler tout en restant dans l’ombre de la scène artistique et dans la lumière méditerranéenne. Faisant toujours passer son mode de vie en priorité, elle a développé des sculptures à vivre, en commençant par la céramique utilitaire. Elle prolonge sa passion pour les arts du feu avec des cheminées en plâtre, aux heures solitaires ; elle sculpte des couverts en bois ou façonne des sacs en cuir, aux heures amicales. Publié en coédition par <o> future <o> et le CAC Brétigny, Valentine Schlegel: je dors, je travaille est un catalogue «bio-monographique» réunissant des documents d’archives et une nouvelle iconographie. Des notices biographiques séquencent le livre et éclairent la démarche et la vie de l’artiste. Cette monographie de référence permet de documenter l’ensemble des cheminées réalisées  chez des particuliers―une centaine de 1959 à 2002. Les autres pans de son travail sont également abordés afin de saisir l’ensemble de sa pratique, intimement liée à son mode de vie : les questions d’autonomie de production et d’amitié sont centrales. «je dors» et «je travaille» sont deux énoncés peints sur une pancarte réversible accrochée à la porte de son atelier sétois. Ils correspondent à deux temps différents de ses journées, invitant à l’isolement ou à la compagnie. Ces deux «activités» ne sont pas à prendre comme des opposés mais plutôt indissociables l’une de l’autre : elles servent de structure à l’édition en rendant perceptibles les choix de modes de vie personnels et professionnels de Valentine Schlegel.

Hélène Bertin est née en 1989 dans le Luberon. Elle développe une pratique qui entrelace le travail d’artiste, de curateur et d’historienne. Elle se cogne au travail de Valentine Schlegel en 2012. Peu à peu, elle rencontre ses amis et grâce à eux, son œuvre dans son  ensemble. En 2016, Céline Poulin l’invite à déployer une exposition sur le travail de Valentine Schlegel au sein du CAC Brétigny. L’exposition « Cette femme pourrait dormir dans l’eau », se – déplie  du 30 septembre au 9 décembre 2017, de concert, exposition et édition permettent de découvrir ses sculptures et son parcours.

Valentine Schlegel: je dors, je travaille  est  publié par <o> future <o> et le CAC Brétigny avec le soutien à l’édition du Cnap, du conseil  départemental de l’Essonne et de la Fondation de France.

Conception éditoriale: Hélène Bertin, Charles Mazé & Coline Sunier, <o> future <o>
Textes: Hélène Bertin
Design graphique: Charles Mazé & Coline Sunier
ISBN 978-2-9560078-0-7

http://f-u-t-u-r-e.org/

http://www.cnap.fr/

https://www.centrepompidou.fr/

 


Mica Gherghescu

Docteure en histoire de l'art. Responsable de l'accueil scientifique et de la programmation, Bibliothèque Kandinsky, Mnam-Cci, Centre Pompidou

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.