Archives par mot-clé : Andreï Nakov

Kandinsky, secret. – l’énigme du premier tableau abstrait

Kandinsky, secret. – l’énigme du premier tableau abstrait

de Andréi Nakov, présentation par l’auteur.

Editions les presses du réel – Collection Fama, direction éditoriale : Xavier Douroux

Mercredi 2 décembre 2015, à partir de 18h30

Bibliothèque Kandinsky Centre Pompidou Niveau 3

Réservation obligatoire à reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

presses du réel Kandinsky, secret - l’énigme du premier tableau abstrait de Andréi Nakov

Peint à Munich en 1911 Tableau avec cercle est le premier tableau abstrait de Kandinsky et non moins dans l’histoire de l’art moderne. Pourtant cette oeuvre fut de longues décennies durant une  énigme pour l’histoire de l’art et non moins pour l’artiste à qui la réalisation de cette peinture a posé des problèmes complexes.

Laissée « en dépôt » à Moscou en décembre 1921 lors du départ de Kandinsky pour Berlin, l’oeuvre disparaît par la suite dans les oubliettes de l’histoire. Kandinsky n’arrive pas à obtenir de Russie même une photographie de cette peinture qui de cette façon est réduite au silence. En raison de la censure culturelle exercée par le régime soviétique elle disparaît de l’horizon de l’histoire. A la fin des années soixante dix bien après la mort de l’artiste elle est redécouverte en URSS et présentée en public seulement en 1989. Pourtant, à ce jour cette oeuvre capitale dans l’histoire de l’art moderne, n’a pas bénéficiée d’une étude exhaustive et de ce fait n’occupe non plus la place qui lui revient dans notre Panthéon culturel.

Au delà d’une interprétation novatrice ce livre dévoile les multiples niveaux de censure dont la première abstraction a souffert à l’époque de sa création et probablement souffre encore. Tableau avec cercle est interprété par Andréi Nakov avec un regard neuf et à l’aide de documents inédits concernant les circonstances de sa réalisation de même que ses sources culturelles. Résultat d’une recherche autant exhaustive qu’exemplaire ce texte permet d’appréhender le contexte culturel de l’époque et d’accéder à l’essence de l’esthétique kandinskienne.