Cycle CNAP-BK. The Middle of the World, Yonatan Vinitsky et les éditions Empire

Samedi 30 septembre 2017, de 14h à 17h

Bibliothèque Kandinsky

Centre Pompidou

Niveau 3

Entrée libre sur réservation à : reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

Inspiré par les célèbres albums de collection d’images à coller, cet ouvrage oscille entre un livre d’artiste et un livre documentaire sur l’art. Il peut recevoir une collection de près de 300 images autocollantes.

Au cours de cet après-midi, le public est appelé à contribuer à une session de finalisation des ouvrages en y collant les images qui les constituent. La séance sera rythmée par des interventions de l’artiste et des graphistes du collectif Syndicat qui reviendront sur l’historique du projet.

À travers son livre « The Middle of the World », Yonatan Vinitsky s’est intéressé aux ateliers de 14 artistes internationaux qui ont marqué son apprentissage et sa pratique artistique. Ce sont les ateliers d’Absalon, Yaacov Agam, Alexander Calder, Marc Chagall, Lygia Clark, Naum Gabo, Rupprecht Geiger, Matt Montini, Bruno Munari & Leo Lionni, Ezra Orion, Chana Orloff, David Perlov, Dorothea Rockburne qui ont été examinés et revisités. L’ouvrage est composé des contributions inédites de plus de 40 artistes, écrivains, designers, architectes, photographes et autres praticiens, mêlant performance, illustration, peinture, sculpture, numérisation et autres expériences qui examinent et activent le sujet et la place de l’atelier d’artiste aujourd’hui.

Contributeurs du livre : David Adika, François Aubart, Ellie Armon Azoulay, Ariella Azoulay, Ewa Bickels, Alice Channer, Helena de Laurens, Sophie Delpeux, Vanessa Desclaux, Oliver Evans, Jacob Farrell, Ryan Gander, Marie-Ange Guilleminot, Mark Higden, Sam Hryckow, Benjamin Lafore  & Sébastien Martinez-Barat, Myriam Lefkowitz, Achim Lengerer, Cédric Libert, Mathieu Loctin, Rebecca May Marston & Barnie Askew Page, Susan Meiselas, Aurélien Mole, Hans Ulrich Obrist, Ourie Ophir Azoulay, Émile M. Ouroumov, Janina Pedan, Florent Pierre, Pierre-Alain Poirier, Élodie Royer & Yoann Gourmel, Karin Ruggaber, Tom Shay, Moran Shoub, Sam Thorne, Ben Toms, Emilia Vinitsky Armon, Jonathan P. Watts, Hugo Wheeler, Jennifer Winkworth, Raphaël Zarka.

Ouvrage publié avec le soutien à l’édition du Cnap.

Anglais/français
304 pages
235 × 305 mm
Couverture rigide
CMJN + 1Pantone©
290 autocollants

Conception graphique : Syndicat

ISBN: 979-10-95991-038
www.e-m-p-i-r-e.eu/

www.cnap.fr

www.centrepompidou.fr

Pierre Leguillon et Oracles. Cartes de visites d’artistes

Vendredi 29 septembre, à partir de 18h30

Bibliothèque Kandinsky

Centre Pompidou

Niveau 3

Entrée libre sur réservation à : reservation.bibliothequekandinsky@centrepompidou.fr

Activée par Didier Schulmann et Mica Gherghescu, la table-ronde permettra une discussion ouverte entre plusieurs des Oracles, qui souvent, ne se sont pas encore rencontrés…

En présence de : Damarice Amao, Philippe Aronson, Véronique Borgeaud, Claude Closky, Jean-Baptiste Delorme, Clovis Duran, Patricia Falguières, Barbara Fédier, Nicolas Giraud, Victor Guégan, Dean Inkster, Aurélie Jacquet, Angela Lampe, Quentin Lannes, Nicole Marchand-Zañartu, Adrien Mouginot, Carrie Pilto, Jeanne Quéheillard, Charlotte Schaer, Eric Rosencrantz, Christophe Watelet et David Zerbib.

« Oracles. Cartes de visites d’artistes »

Ce livre réunit plus d’une centaine de cartes de visite d’artistes (peintres, sculpteurs, photographes, architectes, graphistes, illustrateurs…), du XVIIIe siècle à aujourd’hui, reproduites sous forme de fac-similé. Les cartes sont glissées comme autant de marque-pages dans un livre dont le texte, écrit à plusieurs voix, retrace l’usage de ces cartes, le contexte social de leur production, et les récits ou les fictions qui les entourent. Les qualités graphiques, souvent inattendues, de ces minuscules objets où chacun-e décline son identité, dressent en creux une histoire du goût et des codes typographiques en Occident. Mais la réunion de ces cartes pose aussi les bases d’une microhistoire de l’art, inspirée par la microstoria italienne, et parfois d’un récit plus libre, affranchi des contextes géographiques et des époques. On peut alors imaginer la constitution de réseaux avant l’avènement de Facebook et voir comment l’artiste se définit dans la sphère sociale, qu’il-elle soit étudiant-e, professeur-e, directeur-trice d’académie, directeur-trice de musée, fondateur-trice d’une revue, d’une entreprise, d’un restaurant, d’un parti politique, etc.

A ce réseau imaginaire ou idéalisé, constitué au hasard des trouvailles, vient se superposer un réseau bien vivant, celui d’étudiants en art ou en histoire de l’art, d’historiens, de bibliothécaires, d’archivistes de fonds privés ou publics, de galeristes, de conservateurs de musées, et d’artistes eux-mêmes, qui a rendu possible l’édification de ce musée de poche. Par la variété des points de vue et des histoires convoqués, le livre constitue en soi un véritable forum de discussion animé par plus de soixante-dix auteur-e-s.

Parmi les artistes : Max Bill, Rosa Bonheur, Irma Boom, Constantin Brancusi, Antonio Canova, Le Corbusier, Sonia Delaunay, Edward Fella, Sylvie Fleury, Guerilla Girls, Walter Gropius, Keith Haring, John Heartfield, Ana Jotta, Paul Klee, Yves Klein, Július Koller, Yayoi Kusama, Christian Marclay, Robert Mallet-Stevens, Piero Manzoni, Filippo Tommaso Marinetti, Karel Martens, Henri Matisse, Annette Messager, Lucia Moholy, Félix Nadar, Francis Picabia, Adrian Piper, Man Ray, Edward Ruscha, Gotffried Shadow, Willem Sandberg, Erik Satie, Sophie Tauber-Arp, Karel Teige, Jack Smith, Andy Warhol, Neill Whistler, Heimo Zobernig, Piet Zwart, etc.

320 pages + 123 cartes de visites

Coédité par la HEAD-Genève et Edition Patrick Frey, Zurich, sous le haut patronage du Musée des Erreurs, Bruxelles.

Directeurs de publication : Pierre Leguillon avec Barbara Fedier, professeurs, et Kyrill Charbonnel, Aurélie Jacquet, Aline Melaet, Anaïs Perez et Charlotte Schaer, étudiant-e-s du WorkMaster, département des Arts Visuels, HEAD-Genève.

Conception graphique : Clovis Duran

www.centrepompidou.fr

https://www.editionpatrickfrey.com/en/books/oracles-artists-calling-cards-pierre-leguillon-barbara-fedier

 

Acquisitions 2016

La liste des achats de la bibliothèque ne rend pas compte de tout ce qui entre dans la collection. L’accroissement de la collection dépend en grande partie des dons que nous recevons, et nous sommes infiniment reconnaissants à nos donateurs pour cette source d’enrichissement. Mais la liste des achats donne une idée de nos orientations. Nous privilégions les choses rares, absentes des autres bibliothèques françaises, les publications universitaires, le lien avec la collection de la BK et du Mnam.

Par ordre alphabétique de la première lettre du titre :

Adrian Henri. Total Artist – Londres : Occasional Papers, 2014

Art and artifact. The Museum as Medium / James Putnam – Londres : Thames and Hudson, 2009

Art ’65. Lesser Known and Unknown Painters. Young American Sculpture. East to West [cat. expo.] / Brian O’Doherty (éd.) – New York : American Express Company ; World’s Fair 1964-1965 Corporation, 1965

Between the Black Box and the White Cube. Expanded Cinema and Postwar Art / Andrew V. Urosckie – University of Chicago Press, 2014

Bohemians. A Graphic History / Paul Buhle et David Berger (éd.) – Londres : Verso, 2014

Born in Flames – Londres : Occasional Papers, 2011

Brakhage’s Childhood / Jane (Brakhage) Wodening – New York : Granary Books, 2015

Burning Down the House. Gwangju Biennale 2014 exhibition catalogue / Jessica Morgan (éd.) – Bologne : Damiani, 2014

Critical Laboratory. The Writings of Thomas Hirschhorn / Lisa Lee et Hal foster (éd.) – Cambridge (Mass.) : The MIT Press, 2013

Cy Twombly. Drawings, cat. rais. vol. 4, 1964-1969 / Nicola del Roscio (éd.) – Munich : Schirmer-Mosel ; New York : Gagosian Gallery, 2014

Cy Twombly. Drawings, cat. rais. vol. 5, 1970-1971 / Nicola Del Roscio (éd.) – Munich : Schirmer-Mosel, 2015

Cy Twombly. Drawings, cat. rais. vol. 6, 1972-1979 / Nicola del Roscio (éd.) – Munich : Schirmer-Mosel, 2016

Cy Twombly. Drawings, cat. rais. vol. 7, 1980-1989 / Nicola del Roscio (éd. ) – Munich : Schirmer-Mosel, 2016

Cy Twombly, cat. expo. Tate Modern, Londres, 2008 ; Museo Guggenheim Bilbao, 28 de octubre, 2008 – 15 de febrero, 2009 ; Galleria nazionale d’arte moderna, Roma, 4 de marzo – 24 de mayo, 2009] / editado por Carmen Giménez ; [texto de Francisco Calvo Serraller ; Cy Twombly en conversación con David Sylvester y Nicholas Serota] – Bilbao, Museo Guggenheim Bilbao, 2008

De ou par Marcel Duchamp ou Rrose Selavy (boîte-en-valise) / Mathieu Mercier (éd.) – Cologne : Walther König, 2015

Doswiadczenie Auschwitz dzisiaj. Poland, Israel, Germany / Delfina Jalowik (éd.) – Cracovie : MOCAK, 2015

Editer l’art. Le livre d’artiste et l’histoire du livre / Leszek Brogowski – Nouvelle édition revue et augmentée – Rennes : Incertain Sens, 2016

Continuer la lecture de Acquisitions 2016

Fonds Youki Foujita – Desnos, inventaire en ligne

D’origine belge, Lucie Badoud, née en 1903, s’installe à Paris à l’âge de 18 ans. Suite à sa rencontre avec le poète Robert Salmon, elle fréquente très vite le milieu journalistique et théâtral de l’époque. A Montparnasse, elle rencontre en 1922 le peintre japonais Tsugouharu Foujita arrivé en France en 1913 et s’installe avec ce dernier qui la rebaptise « Youki » (« neige rose » en japonais). Le couple fréquente le milieu littéraire, artistique et politique des années 1920. En 1925, la Légion d’honneur signe la réussite de Foujita. En 1928, elle rencontre les surréalistes et Robert Desnos ; le poète devient alors intime du couple Foujita. En 1929, un redressement fiscal oblige Foujita à retourner avec Youki au Japon pour une grande exposition où elle rencontre notamment sa famille. En 1931, le couple se sépare et Youki s’installe définitivement avec Robert Desnos avec lequel elle vit quatorze ans jusqu’à son arrestation le 22 février 1944 pour faits de résistance. En dépit des multiples démarches effectuées par Youki pour lui éviter la déportation, Robert Desnos meurt du typhus au camp de concentration de Theresienstadt le 8 mai 1945. Après guerre, elle vit avec le peintre Henri Espinouze et revoit parfois Foujita à Paris. Raymond Cardonne, directeur de la Galerie Clauden, lui propose la place de directrice artistique à la galerie Fontan (137 bd St Germain, 6e arrondissement de Paris) où elle inaugure le 21 juin 1946 une exposition d’art moderne à succès. En 1957, elle écrit ses mémoires « Les confidences de Youki » et décède en 1966.

Les pièces acquises par la Bibliothèque Kandinsky représentent une petite partie du fonds vendu, soit 20 lots sur 257. D’autres institutions se sont portées acquéreuses telles la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet (Paris), les Archives municipales de Nantes, la Bibliothèque municipale de Nantes, le Musée d’arts de Nantes…

Trois ensembles de documents sont ainsi entrés en collection au Centre Pompidou, correspondants aux périodes significatives de la vie de Youki et de ses relations sentimentales et culturelles.

– Youki avec Tsugouharu Foujita (1922-1931) : à  travers les clichés photographiques représentant Foujita et ses proches est évoquée la vie culturelle et artistique des années 1920-30, notamment à Montparnasse et à Deauville, ainsi que leur voyage au Japon à l’occasion d’une exposition monographique de Foujita. Les albums photographiques et la correspondance retracent également des aspects plus personnels de leur vie. Certaines lettres illustrées témoignent de la vie quotidienne de Foujita lors de son séjour américain à l’occasion de son exposition à la Galerie Reinhardt (New-York).

– Youki avec Robert Desnos (1930-1945) : la correspondance de Robert Lebel est relative aux démarches logistiques du retour des oeuvres de Foujita de New York puis à leur vente par le couple Youki et Robert Desnos. Cette partie évoque également les relations de Robert Desnos avec certaines personnalités artistiques de l’entre-deux guerres comme Claude Cahun. Un album photographique illustre ses liens personnels avec Youki et leurs proches.

– Youki avec Henri Espinouze (1945?-1964?) : la correspondance de cette dernière période se rapporte essentiellement aux contacts établis avec les galeries d’art parisiennes, notamment avec la Galerie Iris Clert.

Le fonds se compose également de publications telles « Et avec ça », SIA, Front commun [RP 1240; RP 1241; RP 1242], d’un ouvrage « Tihanyi, peintures 1908-1922 / présentées par Robert Desnos, Paris : Ars, 1936 [Fonds Foujita L 2], d’une partition pour chant et piano de Francis Poulenc [Fonds Foujita L 1].

Une large sélection des pièces acquises en mail dernier est actuellement présentée dans les vitrines de la salle de lecture de la Bibliothèque Kandinsky.

Consulter l’instrument de recherche en ligne