Cinéplastique – L’AGE D’OR DU FILM SUR L’ART

L’œuvre d’art comme vedette de cinéma

Séance du samedi 22 Avril- 11h15- Cinéma 2- Entrée Libre

Dans les années 1940-1950, les films documentaires sur l’art matérialisent des recherches formelles fortement expérimentales, de sorte qu’« un film sur l’art n’est réussi que s’il est également, franchement, un film d’art » (Steven Jacobs). Plus qu’objets de documentaire, les œuvres d’art sont souvent mises en mouvement, sinon animées par le médium filmique : elles deviennent même des acteurs de cinéma à part entière.


Henri Alekan, L’Enfer de Rodin © Centre Pompidou, Mnam-Cci, Bibliothèque Kandindsky, Fonds Audiovisuel

Luciano Emmer, Raconto da un affresco, 1946, 35 mm, noir et blanc, sonore, 10’

Alain Resnais, Gaston Diehl et Robert Hessens, Vincent Van Gogh, 1948, 35 mm, noir et blanc, sonore, 17’53’

Henri Storck, Le monde de Paul Delvaux, 1944-1946, 16 mm, noir et blanc, sonore, 11’

Henri Alekan, L’Enfer de Rodin, 1959, 35 mm, noir et blanc, sonore, 17’

Carlos Vilardebo, Le cirque de Calder, 1961, 16 mm, couleur, sonore, 18’

« Cinéplastique »  est un cycle de séances pédagogiques portant sur un cursus d’enseignement à la croisée de l’histoire de l’art et des images animées, conçu en partenariat avec l’Université Paris-Sorbonne. Arnaud Maillet, Maître de conférences, présente et commente les films et vidéos issus des collections du Centre Pompidou. Conseillers à la programmation : Natalia Klanchar, Isabelle Daire, Etienne Sandrin, Bibliothèque Kandinsky, service des collections films et nouveaux-médias.