LA NEGOCIATION DU PIF

UN ECHANGE ENTRE LA BIBLIOTHÈQUE KANDINSKY et aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii

negopif

 

En 2013, le groupuscule d’artiste

aalliicceelleessccaannnnee&ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii

a exposé l’édition Pif à la galerie mfc-michèle didier (Paris). Cette édition est une pochette constituée de choses diverses, dont un livre « Que sais-je? » (PUF). Le tarif du Pif varie en fonction du livre « Que sais-je? » qui se trouve dedans.

La Bibliothèque Kandinsky a choisi d’acquérir l’un des exemplaires de cette édition: le Pif, comprenant le « Que sais-je » consacré à « La critique d’art ».  Le tarif de cet exemplaire fait l’objet d’une négociation, qui sera publiée, au fur et à mesure sur la plateforme d’échanges www.negopif.com et qui rendra publique la négociation entre l’artiste et l’acquéreur, relative à la fixation du prix de cette œuvre.

Au rythme de quatre lettres adressées par les artistes et quatre réponses rédigées par l’équipe de la Bibliothèque Kandinsky, la négociation fait l’objet d’une réflexion de longue durée  sur l’élaboration des valeurs, sur les critères de jugement qui sont convoqués dans le jeu de l’échange et sur les modalités critiques de construction d’une collection.

Sans qu’ils puissent émarger directement au processus de négociation, les témoins publics de l’échange et les lecteurs avisés auront la possibilité de commenter et éclairer avec leurs points de vue les différentes étapes de la démarche.

 

 

 

L’exposition d’un film

l'expo d'un film

Charles de Meaux, Lili, 2014, pour L’exposition d’un film, Courtesy Charles de Meaux

L’exposition d’un film

18-20 septembre 2015

Cinéma 2, Centre Pompidou

Le cinéma comme l’exposition est le lieu de la synthèse des arts : il partage avec elle la capacité d’agencer des ensembles hétérogènes au sein de temporalités et d’espaces discursifs. Conçu autour de rencontres et de projections « L’Exposition d’un film » propose de penser les rapports complémentaires et contradictoires qu’entretiennent le film et l’exposition à travers un panorama à la fois historique et prospectif. Traversée par l’influence grandissante des images en mouvement dans le champ de la culture visuelle et patrimoniale du XXème siècle, la pratique de l’exposition a peu à peu assimilé certaines propriétés du film – mouvement, montage, projection, défilement, etc… – dont elle aura su intégrer les potentialités pour se réfléchir et s’inventer de nouveaux modèles. Empruntant son titre au film éponyme de Mathieu Copeland, «L’Exposition d’un film» formule l’hypothèse du film exposé autant que celle de l’exposition filmée. Explorant aussi bien le registre documentaire que des formes filmiques hybrides employées par certains artistes et cinéastes comme des espaces d’expositions singuliers et autonomes, cette programmation est l’occasion d’approfondir une réflexion sur le devenir de ces deux médiums à l’ère d’une dématérialisation accélérée des supports.

Rencontres et projections en présence de Mathieu Copeland, Rosa Barba, Pierre Leguillon, Jeremy Millar, Philippe-Alain Michaud, Lydie Delahaye, Enrico Camporesi et Jonathan Pouthier ; avec les oeuvres de Jean-Pierre Bertrand, Michael Snow, Hollis Frampton, Paul Sietsema, Richard Hamilton, James Scott, Liam Gillick, Karin Schneider & Nicolas Guagnini, Marcel Broodthaers, Elizabeth Price, Storm de Hirsh, David Sylvester, Harry Holtzman, Runa Islam, Willard Maas, Warren Sonbert, Charles Henri Ford, Gerry Schum