La galerie Lara Vincy : quelques pépites.

Le 13 mai 1955, Lara Vincy inaugurait sa galerie au 47 rue de Seine à Paris. Ses choix se portaient alors sur les artistes suivants, témoins de l’abstraction des années 1960 : René Allio, Kito, Raza, Wostan et aussi Munford, Peter Clough, Seundja Rhee. En 1970, sa fille Liliane Vincy-Leiboviche en prend la direction, et s’est attachée depuis à explorer les nouveaux champs d’expérimentation de l’art.

"Inter Etrennes", intervention d'Alex Mlynarcik et Pierre Restany, du 8 au 16 décembre 1972
« Inter Etrennes », intervention d’Alex Mlynarcik et Pierre Restany, du 8 au 16 décembre 1972

IMG_20150515_102641

 

 

 

 

 

De nombreuses expositions, vidéos et installations sonores sont présentées, notamment « Le massacre de la Saint-Barthélémy » de Bertrand Lavier en 1973, ou l’exposition « Boites et idées » de Ben en 1983, à l’occasion de laquelle il recouvre la totalité de la façade de la galerie d’écritures-graffitis multicolores. Une importante exposition de Mail Art « International Mail Art Fair » en collaboration avec Julien Blaine et Pierre Restany a également lieu en 1979, rassemblant plus de 400 envois du monde entier. Des actions à caractère sociologique sont organisées en collaboration avec Pierre Restany et Alex Mlynarcik : « Inter Etrennes » en 1972, « Argillia » en 1977 et « Le Temps de l’ailleurs » en 1994.

"Le Royaume d'Argillia", projet d'Alex Mlynarcik en collaboration avec Pierre Restany et Liliane Vincy, du 20 septembre au 31 octobre 1977.
« Le Royaume d’Argillia », projet d’Alex Mlynarcik en collaboration avec Pierre Restany et Liliane Vincy, du 20 septembre au 31 octobre 1977.

Ces collaborations sont documentées par le petit fonds d’archives conservé à la Bibliothèque Kandinsky, inventaire à découvrir ici.